AGROBEJAIA

Site sur l'agroalimentaire de Bejaia

Fête de l'Olive d'Akbou :
Une richesse oléicole en quête d’un marché

Organisée par l’Association pour le développement de l’oléiculture et des industries oléicoles avec la collaboration de la Chambre de l’agriculture de la wilaya de Bejaia, de la Direction des services agricoles et de l’APC d’Akbou, la Fête de l’Olive, dans sa 22ème édition, a attiré cette année la participation de plus de 100 exposants, issus de 11 wilayas, avec comme objectif autant de promouvoir cette importante filière à travers les échanges d’expérience entre professionnels et la vulgarisation des connaissances auprès de la population paysanne, que d’encourager la consommation de l’huile d’olive et de l’olive, en particulier, mais aussi les différents produits du terroir.

Car on pouvait trouver à côté de l’huile d’olive, dans des emballages de plus en plus sophistiqués, preuve d’une prise de conscience de l’importance de la mise en valeur de ce produit phare de la wilaya de Bejaia, des huiles essentielles variées, des savons fabriqués à partir de différents constituants, des produits de la ruche, des farines de caroube, des confitures, etc., qui illustrent éloquemment la dynamique qui anime le secteur de la transformation des produits de la terre et donne de l’épaisseur au concept de développement local. Outre les producteurs, il faut noter aussi la participation d’acteurs institutionnels tels que la BADR, l’ANGEM, l’INRAA, La DSA, sans omettre la visite qu’a effectué sur les lieux le wali de Bejaia, Ahmed Maabed. En plus de l’exposition, qui a attiré un nombreux public, il y avait au programme de cet événement agricole qui s’étale jusqu’à samedi 02 mars, un cycle de communications sur l’intérêt économique de l’huile d’olive, sur l’assurance agricole et le problème de la salinité des sols. une opportunité pour débattre des contraintes qui brident encore cette filière en matière de production, de commercialisation ou de transformation, mais aussi des moyens pour booster son développement.

La wilaya de Bejaia est leader national en matière de production d’huile d’olive avec, bon an mal an, quelques 20 millions de litres. Cela représente près de 12% de la production nationale. Les fluctuations enregistrées, comme l’explique M. Aissat, responsable au niveau de la DSA de Bejaia, sont imputables soit à des intempéries ou aux maladies. Ainsi, en 2012, alors que les prévisions étaient des plus optimistes, la grèle en décida autrement et la récolte a drastiquement chuté, impactant fortement la croissance économique de la wilaya. Pour la présente année, c’est une production supérieur à 19 millins de litres d’huie qui est enregistré, alors que la récolte n’est pas encore achevée, ce qui augure d’une augmentation conséquente. Pourtant, en dépit de sa position de leader national, ce n’est pas Bejaia qui a été élue à la tête de la commission interprofessionnelle installée par le ministère de l’agriculture, s’insurge le SG de l’Association pour le développement de l’oléiculture et des industries oléicoles, Zahir Khodja, ce qui a amené les producteurs de Bejaia à geler leur participation.

Zahir Khodja, qui fait état de multiple difficultés de la filière, s’insurge contre le peu d’encouragement des institutions publiques pour promouvoir la consommation de l’huile d’olive, plus nourrissante, préférant subventionner l’huile importée, alors que cela pourrait développer la filière et réduire nos dépenses en devises.

En matière de transformation, la wilaya de Bejaia dispose également d’une capacité conséquente de trituration, soit 2.216 quintaux/heure, grâce à l’installation de 419 huileries, modernes ou traditionnelles. Bejaia, grâce à différents programmes accordés par le ministère de l’agriculture, poursuit également le développement de son verger oléicole. Les nouvelles réalisations font état de 1506 hectares plantés et 2770 hectares réhabilités. Dans le cadre des projets à initiative locale (PIL), ce sont 7178 hectares qui ont été plantés. Par ailleurs, au titre de l’exercice 2018 sur le FNDR, un crédit de 23 millions de dinars a été libéré pour l’acquisition de 127.750 plants. Plus de 94.000 plants ont été distribués à ce jour. D’ailleurs, le jour même de l’ouverture de cette fête de l’olive, une opération de distribution de près de 2.000 plants d’olivier a été organisée au profit des agriculteurs et citoyens des communes d’El Kseur, Fenaia et Toudja.