Une production prévisionnelle de 100.000 quintaux (qx) de liège est attendue à l’échelle nationale, lors de la présente campagne de récolte de liège, a révélé le directeur général des Forêts, Ali Mahmoudi.

S’exprimant en marge du coup d’envoi de la campagne de récolte de liège dans la forêt de Beni Zid, dans la daïra de Collo, M. Mahmoudi a indiqué que la production de liège pour cette année connaîtra une hausse significative en comparaison à l’année 2017, qui n’a pas excédé 50.000 qx, à cause des feux de forêts qu’a connu l’Algérie durant la précédente saison estivale.

Afin de préserver le patrimoine forestier, qui a vu les superficies de chêne-liège passer de 450.000 ha au cours des années précédentes à 250 000 ha cette année, la campagne de récolte a été confiée au groupement d’ingénierie rurale du ministère de l’Agriculture, a-t-il ajouté.

Selon M. Mahmoudi, l’Algérie est considéré aujourd’hui comme le troisième producteur mondial de liège après le Portugal et l’Espagne, tandis que la wilaya d’El Tarf occupe la première place à l’échelle nationale.

Ce responsable a, par ailleurs, révélé que les exportations de ce produit vers les marchés européens et asiatiques ont rapporté à l’Algérie près de 4 millions d’euros au cours de l’année 2017.

Dans ce contexte, il a annoncé la signature d’une convention de partenariat entre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat portant sur la création de parcs et d’espaces de loisirs en milieu forestier, générateurs de richesses et d’emploi, affirmant qu’environ 120 parcs d’attraction seront prochainement créés.

Abordant la question des feux de forêts, M. Mahmoudi a appelé tous les opérateurs à faire preuve de vigilance, soulignant que parmi les mesures prises cette année, 5 colonnes mobiles ont été créées dans les wilayas de Béjaia, Relizane, Bouira, El Tarf et Tlemcen, avec pour mission de protéger le couvert végétal et intervenir « très rapidement » en cas d’incendies, afin de « limiter les dégâts » et éviter le scénario de l’an dernier, où 19.000 ha de forêts ont été détruits par les flammes.