Les Pays-Bas vont accompagner l’Algérie dans le stockage et l’exportation des produits agricoles, a indiqué l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, Robert Van Embden.
S’exprimant lors d’une conférence de presse en prévision de la 17e édition du salon de l’élevage et de l’équipement agricole (Sipsa-Sima) prévu du 8 au 11 octobre au palais des expositions (Alger), et dont les Pays-Bas a été choisi pays invité d’honneur, M. Van Embden, a fait part d’un projet en partenariat avec le ministère du Commerce pour accompagner les opérateurs algériens désireux de placer leur produits sur les marchés extérieurs.
Il a annoncé à cette occasion, un forum Algéro-Néerlandais sur le stockage, la préservation et l’exportation des produits agricoles, prévu à l’occasion du salon dans le cadre de la participation du Conseil d’Affaires Algéro-Néerlandais à cet évènement, rappelant que le conseil a été agrée en septembre 2017.
L’ambassadeur qui a mis en avant le savoir-faire et l’expérience néerlandaise dans le secteur agricole et agroalimentaire, a affirmé que son pays, en tant que principal exportateur mondial de produits agricoles avec 91,7 milliards d’euro en 2017, et parmi les principaux exportateurs d’équipements agricoles et de semences et génisses avec 9,1 milliards d’euros à la même année, constitue un apport pour le développement de l’Agriculture en Algérie en terme d’expertise et de transfert de technologie et du savoir-faire.
Le diplomate néerlandais a évoqué dans ce sens le partenariat agricole de son pays avec l’Algérie en énumérant de multiples projets en cours de réalisation.
Pour sa part, le président de Sipsa et président du Cercle de réflexion Filaha Innove (CRFI) , Amine Bensemmane, a tenu à préciser que le choix des Pays-Bas en tant “invité d’honneur” du salon, n’est pas fortuit.
Il a fait savoir que ce pays très en avance dans le secteur agricole et un partenaire de l’Algérie et l’un de ses principaux fournisseurs de semences de pommes de terre.
“L’agriculture néerlandaise est une des fleurons de l’Agriculture et de l’agro-industrie européenne notamment à l’export ainsi qu’en expertise de la logistique.
“De nombreux projets communs de coopération avec l’Algérie sont en cours de développement dans les filières de l’horticulture et des productions agricoles sous serre”, a-t-il fait valoir.