Les analyses réalisées sur des échantillons de têtes d’ovins dont des cas ont péri dernièrement dans la wilaya de Djelfa « n’ont pas révélé encore la nature de cette maladie contagieuse » qui touche le cheptel, a indiqué, le directeur des services vétérinaires auprès du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Hachemi Karim Kaddour.

« Suite au constat du décès d’un nombre de têtes du cheptel de la wilaya de Djelfa, des échantillons ont été envoyés pour analyses aux laboratoires spécialisés pour déterminer la nature de cette maladie contagieuse », a-il déclaré.

Hachemi Karim Kaddour a également émis la possibilité d' »envoi d’échantillons aux laboratoires internationaux, comme cela est de rigueur dans de pareils cas, à travers le monde », dans le but, a-t-il dit, de « trancher définitivement sur la nature de cette maladie ».

Trois foyers de maladies du bétail, à l’origine de la mort de nombreuses têtes d’ovins, ont été découverts dernièrement dans la wilaya de Djelfa, dont deux à Sed Rehal (80 km au Sud de la wilaya) et un à Feidh Btma (50 km à l’Est de Djelfa).