Le village de Laalam, dans la commune de Tameridjt, est connu pour ses potentialités indéniable dans tous les domaines et la prune est le fruit d’excellence de cette région. Les variétés produites sont relatives à cette région et sont bien préservées grâce aux efforts des paysans de montagne.  Chaque année, grâce à l’association Assirem Gouraya qui en a initié l’événement, les villageois organisent une fête de la prune, qui en est à sa quatrième édition.

La cérémonie d’ouverture de la fête s’est déroulée, mercredi passé, au niveau de l’école primaire Oumadane, rehaussée par la présence du wali et du président de l’Apw, duc chef de daîra de Souk El Tenine et du Papc de Tameridjt, accueillis par de petites écolière, bouquets de fleurs en mains. Les visiteurs ont fait la tournée des stands des nombreux exposants, dédiés aux produits agricoles du terroir, la prune étant la reine de l’exposition, à l’écologie, les activités sportives, l’art culinaire traditionnel de la région avec dégustation pour tous.Deux exhibitions dans les sports de combat et arts martiaux, données par les élèves de la maison de jeunes de Laálam et l’association Assirem Gouraya, ont ravis les visiteurs à cette fête qui connaît un engouement toujours plus grand.

Laalam a produit, selon les statistiques fournies, environ 2000 quintaux de prunes. Cette arboriculture fruitière occupe 40 hectares. Les producteurs n’éprouvent aucune difficulté à écouler leur récolte sur les différents marché qui apprécie la saveur de ce fruit de la région. Toutefois, le manque d’eau d’irrigation réduit sensiblement leurs efforts pour produire davantage. L’eau existe en abondance pourtant, mais la commune n’a pas les moyens de la mobiliser en leur faveur. Malgré de nombreuses promesses d’aide, les choses n’ont guère évolué positivement.
A titre de rappel, pour l’Association Assirem Gouraya, présidé par Amar Rabhi, la fête de la prune est un événement inscrit dans le cadre du programme de la 5éme édition de la fête de la nature et des sports de montagne, placée sous le thème « les couleurs de mon pays », qu’elle lance en collaboration avec les différentes organismes de la wilaya et du mouvement associatif local.