Le directeur général de la pêche au ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, Taha Hamouche a indiqué que 15 thoniers ont été mobilisés pour pécher le quota de l’Algérie estimé à 1.340 tonnes de thon rouge pour la campagne 2018, rappelant qu’un quota de 1.000 tonnes a été péché en 2017. M. Hamouche a fait savoir que le quota de thon rouge réservé à l’Algérie devra augmenter en 2019 pour atteindre 1.400 tonnes puis 1.600 en 2020. Pour rappel, le volume des poissons pêchés sur la côte algéroise a dépassé les 4.400 tonnes en 2017, soit une hausse de près de 45% par rapport à 2016.
Interrogé sur la disparition du thonier algérien « Younes 2 », survenue en avril dernier au large de la Méditerranée, M.Hamouche a assuré qu’une « cellule d’écoute et d’accompagnement a été installée » suite à cet accident,, signalant que des campagnes de sensibilisation sur les risques liés aux métiers de la mer seront lancées pour renforcer la  prévention et la sécurité dans le domaine de la pêche.