Le 12 janvier sera désormais chômé et payé. Célébré depuis toujours par les Algériens, Yennayer, qui a été décrété jour férié cette année par le président Bouteflika, vient d’être officiellement ajouté à la liste légales des fêtes nationales. Les députés de l’APN ont en effet voté, ce 30 avril, à l’unanimité l’ajout à cette liste du nouvel an berbère « Amenzu n yennayer », qui se fête traditionnellement le 12 janvier. C’est un nouveau pas dans la satisfaction des revendications identitaires, sachant que la langue tamazight a été reconnue langue nationale et officielle et qu’elle est aujourd’hui enseignée dans plusieurs régions du pays, en attendant sa généralisation.