L’OAIC  a acheté 330 000 tonnes de blé meunier auprès de trois fournisseurs, suite à un appel d’offres, probablement le dernier pour la saison 2017/2018, qui a été clôturé le 3 avril passé, selon l’agence Reuters. L’expédition est prévue pour le mois de juin. L’OAIC a payé environ 229 dollars la tonne, frais et fret inclus, soit un débours de quelque 89 millions de dollars. L’origine du blé n’a pas été mentionnée, mais la marchandise est susceptible de provenir de France, fournisseur traditionnel de l’Algérie.