Le directeur de l’Agence du Bassin Hydrographique (ABH) de la région Houdna-Soummam, Akkad Mehdi a affirmé, dans une dépêche d’APS,  que la technique d’irrigation du goutte-à-goutte était utilisée dans moins de 25% des surfaces agricoles à travers le pays, appelant à l’intensification des campagnes de sensibilisation au profit des agriculteurs pour les informer sur cette technique économe en eau.
En marge de la journée de sensibilisation à l’économie d’eau à usage agricole, M. Akkad a indiqué que la technique d’irrigation du goutte-à-goutte avait prouvé son efficacité, plus que le système d’irrigation traditionnel qui consomme d’importantes quantités d’eaux. Le goutte-à-goutte est un système économe en eau à même de réaliser une production pouvant atteindre les 90%, a-t-il dit.
Par ailleurs, Athmani Khadidja, ingénieure agronome à la Direction des ressources en Eaux de la wilaya d’Alger a précisé que près de 70% des ressources en eaux nationales étaient utilisées dans l’agriculture, d’où l’importance d’opter pour le goutte-à-goutte, afin d’économiser l’eau.
Cette technique ayant démontré son efficacité à maintes occasions, permet de densifier le système végétal, de réduire les risques de détérioration des récoltes et la déperdition des eaux, a-t-elle soutenu. Elle permet à l’agriculteur d’économiser d’importantes quantités d’eau et de les utiliser pour l’irrigation d’autres surfaces agricoles.
Lors de cette journée de sensibilisation, les agriculteurs ont visité une ferme à Rouïba, utilisant cette technique d’irrigation. A cet effet, le propriétaire de la ferme a indiqué que le goutte-à-goutte était une technique très efficace et économe en eau, soulignant l’avoir introduit depuis deux ans et que la production agricole dans sa ferme était abondante et de bonne qualité.