2.810 hectares en irrigué sous pivots, ont été consacrés aux cultures fourragères pour soutenir l’essor de la filière lait dans la wilaya de Ghardaïa, selon la direction des services agricoles (DSA). La luzerne constitue la culture fourragère dominante avec une superficie de 1.175 ha, soit plus de 41,81% de la superficie totale, suivie du maïs ensilage avec une superficie de 1.160 ha (41%), puis l’orge avec 320 ha (11%) et l’avoine avec 150 ha.
L’élevage représente l’une des principales composantes de l’économie locale. La wilaya de Ghardaïa, qui compte actuellement prés de 4.000 vaches laitières, produit mensuellement plus de 1,2 million de litres de lait frais. De nombreux investisseurs envisagent de créer de nouvelles exploitations agricoles intégrées alliant l’élevage bovin laitier, la production fourragère et la production de lait et ses dérivés.