L’Irlande mise beaucoup sur le marché algérien pour écouler son bétail. Un des principaux responsables de l’Irish Food Board, a exprimé son optimise et estime que l’Algérie pourrait devenir un marché clé pour les exportations irlandaise dès l’année prochaine. Pour l’heure, en effet, même si le marché algérien, qui importe jusqu’à 100,000 bovins annuellement, est techniquement ouvert aux exportations de bétail irlandais, aucune expédition n’a été réalisée à ce jour.

Les Irlandais sont conscients qu’ils auront à faire à une rude concurrence sur un marché dominé par les éleveurs français, mais tablent sur la forte demande algérienne pour se faire une place. Ils doivent toutefois d’abord lever quelques menus problèmes concernant les protocoles d’accès avec le ministère de l’agriculture et les services vétérinaires.