La protection civile de Bejaia, dans un bilan établi entre le 1er juin et le 17 juillet, a indiqué avoir enregistré 12 victimes de noyades mortelles. elles ont été repêchées soit dans des plages non surveillées ou lorsque la baignade était signalée dangereuse. Cinq décès ont été enregistrés en juin et sept autres durant les deux semaines écoulées de ce mois de juillet. Toutes de sexe masculin, leur âge variant entre 17 et 31 ans, ces victimes étaient originaires de Sétif , Bejaia , Djelfa , Batna, Chlef, Ouargla, Bordj Bou Arriredj et Tiaret. Les deux derniers noyés portés disparus à la plage du 8 mai 45 (Melou) ont été repêché lundi passé en fin d’après midi par les plongeurs de la protection civile.
Les éléments de la protection civile sont intervenus dans 1.656 opérations de secours sur les plages, sauvant de la noyade 763 personnes et 80 autres à bord de diverses embarcations, tandis que 745 personnes ont été soignées sur place pour divers traumas. Par ailleurs, 50 personnes ont du être évacuées sur différentes structures de santé.
En matière d’incendies, la protection civile est intervenue sur 225 foyers en milieu végétal, dont 51 jugés importants, ayant calciné quelque 700 hectares et occasionné d’importants dégâts, dont 3.000 fruitiers, essentiellement des oliviers, 51 ruches d’abeilles, 1.600 bottes de foin et 7 maisons léchées par les flammes.