Le volume d’eau emmagasiné à travers les 75 barrages du pays a atteint les quatre milliards et 800 millions M3, avec un taux de remplissage de 70,10 %, a-t-on appris lundi auprès de l’Agence nationale des barrage et transferts (ANBT).

« Ce taux est très important, considérable pour le pays. Les dernières précipitations étaient aussi importantes. Cela permettra de reconstituer une réserve suffisante et considérable jusqu’à la fin 2019 », a assuré le directeur général de l’ANBT, Arezki Berraki, dans une déclaration à l’APS.

Le taux de remplissage national des barrages est en hausse par rapport à 2017, a expliqué le même responsable, précisant qu’ »en novembre 2017, le volume n’était que de 52 %, alors que cette année, nous sommes en juin et le volume est déjà de 70,10, c’est très important pour le pays », a-t-il fait savoir.

Pour la wilaya de Bouira, qui compte trois barrages, le taux global de remplissage est de l’ordre de 72 %, avec un volume emmagasiné de 525,35 millions M3 d’eau, selon les détails fournis par l’ANBT. Celle-ci a précisé en outre que le taux de remplissage au niveau du barrage de Sed Lekhal à Ain Bessam est de 61%, tandis que celui de Tilesdit a atteint le pic de 100 % en juin 2018.

Quant au deuxième plus grand barrage dans le pays, à savoir celui de Koudiet Acerdoune, réalisé sur les hauteur de la commune montagneuse de Maâlla (Ouest de Bouira), il est rempli à hauteur de 53,76 %, a-t-on ajouté de même source.