Un stock d’environ 222.800 quintaux d’ail récoltés au titre de la saison agricole 2017/2018 est entreposé à travers 16 wilayas du pays, a indiqué le président du conseil national interprofessionnel des filières ail et oignon, Boudjemâa Hansali.
Ces quantités ont été recensées à la suite des instructions du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche visant à déterminer les quantités stockées à l’ombre à la manière traditionnelle et celles emmagasinées sous froid afin d’évaluer les besoins et satisfaire le marché national, a précisé à l’APS le même cadre.
Le recensement a été mené par le conseil national interprofessionnel des filières ail et oignon en coordination avec les directions des services agricoles de 16 wilayas, a-t-il précisé, indiquant que la quantité entreposée à l’ombre dans huit wilayas est de 121.545 quintaux dont 37.600 dans la seule wilaya de Médéa.
La quantité stockée sous froid dans 13 wilayas atteint 101.253 quintaux dont 30.000 à Guelma, a ajouté M. Hansal qui a assuré que ces quantités “suffisent à couvrir les besoins du marché national jusqu’à la récolte 2018/2019” qui débutera à El Oued où 1.300 hectares ont été déjà plantés d’ail, avant de souligner que la production d’ail permet d’éviter le recours à l’importation.
Le même cadre a fait état de la demande formulée par les producteurs d’ail qui souhaitent bénéficier du soutien des prix des fertilisants et à de l’accès au crédit R’fig afin de favoriser le développement de la filière.